À l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine, l’insertion professionnelle se construit, selon la spécialisation retenue par l’étudiant.e, par la diversité des formats d’enseignement et modes d’apprentissage.
Pour former de jeunes géographes et urbanistes aguerris aux conditions d’exercice de leurs métiers futurs, nos formations veillent à maintenir un équilibre entre savoirs techniques, pratiques et théoriques suivant des formats d’enseignement adaptés :
cours magistraux, travaux dirigés, travaux pratiques, visites de terrain et ateliers de projets.

En particulier, les visites et les ateliers garantissent l’immersion en situation de travail : appréhension du milieu dans sa complexité, réponse à une commande réelle (émanant de collectivités territoriales, bureaux d’études, agences d’urbanisme, Sociétés d’Economie Mixte, associations, …), productions concrètes (rapports d’étude, diagnostics, maquettes, posters, scenarii, …) et restitutions auprès de publics divers (notamment élus, techniciens, représentants de la société civile).

L’insertion professionnelle est également facilitée par la réalisation de stages de durée croissante (obligatoires à partir de la L3).

Enfin, pour certains parcours de Master 2, la mise en situation professionnelle est encore plus poussée par le régime de l’alternance entre une structure d’accueil -où l’étudiant.e assure une ou plusieurs missions- et l’IUGA -où l’étudiant retourne régulièrement pour y suivre des cours-.

L’alternance permet l’acquisition de savoir-faire et de savoir-être et garantit l’adéquation entre formation universitaire et attentes du monde professionnel.

Ainsi, l’insertion professionnelle à l’IUGA constitue à la fois un processus et un objectif.